Archives pour la catégorie "Santé / Retraites"

Engagement du Gouvernement en faveur des bénéficiaires de l’AER : la majorité sénatoriale a été entendue

Publié le 24 janvier 2013

Communiqué de presse du groupe socialiste du Sénat – 24 janvier 2013

Les Sénateurs socialistes se réjouissent de l’annonce par le Premier ministre de la publication le 1er mars prochain, d’un décret en faveur de chômeurs séniors.

La réforme de 2010 du précédent gouvernement, avait privé de ressources les seniors qui auraient dû bénéficier d’une allocation transitoire chômage-retraite (l’Allocation Transitoire de Solidarité), les plongeant dans une situation d’extrême dénuement.

La décision du Premier Ministre va leur permettre de bénéficier désormais d’une prestation d’un montant équivalent.

Martial Bourquin, sénateur du Doubs, soutenu par le Groupe socialiste du Sénat, a démultiplié les démarches pour mettre un terme à la situation dramatique de ces personnes. Les Sénateurs socialistes avaient même proposé un amendement pour régler leur situation dans la loi de Finances 2013.

Martial Bourquin, accompagné des sénateurs Ronan Kerdraon et Alain Néri, ont été reçus à Matignon pour alerter le Premier ministre sur cette situation dramatique.

Le Premier Ministre les a entendus et son annonce d’aujourd’hui est un soulagement pour les dizaines de milliers de chômeurs injustement mis dans la précarité par des décisions du gouvernement Fillon et sa majorité.

Cette mesure de solidarité s’inscrit dans la droite ligne de l’action du gouvernement dans sa lutte contre la pauvreté et son combat pour la justice sociale.

[En savoir plus]

Lutte contre les déserts médicaux

Publié le 5 décembre 2012

Communiqué de presse du Bureau National du Parti Socialiste / Mardi 4 décembre 2012

Les déserts médicaux sont une injustice insupportable entre les Français et une inégalité d’un autre âge, ils portent atteinte à l’esprit de solidarité et de cohésion sociale qui est au cœur de notre système de santé.

Les déserts médicaux sont pourtant une réalité dans nos campagnes comme dans de nombreux quartiers populaires, où les patients sont souvent contraints d’attendre six mois ou un an pour un simple rendez-vous avec un spécialiste ou de parcourir de longues distances pour se faire soigner.

Pour les Socialistes, l’accès aux soins pour tous n’est pas seulement un objectif, c’est une urgence et donc une priorité du Gouvernement.

Afin de combattre efficacement les déserts médicaux, le Gouvernement promeut sur chaque territoire un pôle de santé de proximité : une maison de santé, un centre de santé ou un hôpital local. Il a obtenu un accord important sur le contrôle des dépassements d’honoraire. Il met en œuvre un plan pour l’installation des jeunes médecins qui (…)

[En savoir plus]

Bisphénol A : le Sénat pionnier contre les perturbateurs endocriniens

Publié le 9 octobre 2012

Communiqué de presse du groupe socialiste

Le Sénat confirme son rôle pionnier de lutte contre les perturbateurs endocriniens en votant, ce jour, le texte de loi contre les bisphénol A, dont la toxicité est avérée pour l’écosystème et l’animal mais également pour l’être humain.

Le Sénat, avec la rapporteure de la commission des Affaires sociales Patricia Schillinger, a opté pour une démarche progressive et ciblée. Dès le 1er janvier 2013, la commercialisation des conditionnements alimentaires avec du Bisphénol A (BPA) destinés aux bébés et enfants jusqu’à trois ans est suspendue. A compter du 1er juillet 2015, l’ensemble des conditionnements alimentaire comportant du Bisphénol A sera suspendu. Ce délai doit permettre aux industriels de trouver des produits de substitution à l’innocuité confirmée.

Parallèlement, les autres conditionnements alimentaires contenant du BPA porteront un étiquetage précis pour les déconseiller, en particulier pour les femmes enceintes et les enfants de moins de trois ans.
Les sénateurs ont également étendu aux dispositifs médicaux utilisés dans les maternités l’application du texte.

Les sénateurs socialistes espèrent que ce texte renforcera les efforts de recherche afin que la santé environnementale, priorité énoncée par le Premier ministre dans le cadre de la Conférence environnementale, fasse les avancées nécessaires. Ils souhaitent que cette question de santé publique soit portée devant la Commission européenne afin d’aboutir à une interdiction définitive de ces produits toxiques.

Pour plus d’informations :

le lien vers la petite loi votée au Sénat

le lien vers le dossier législatif

[En savoir plus]

Budget de la Sécurité sociale 2012

Publié le 15 novembre 2011

COMMUNIQUE

Paris, 15 Novembre 2011

 Le Sénat de gauche met en pièce le projet du Gouvernement et impose sa propre vision de la protection sociale

Dans la nuit du 14 au 15 novembre, la majorité du Sénat a voté une nouvelle version du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2012 après sa remise en cause complète, trouvant des recettes beaucoup plus solidaires et supprimant certains cadeaux fiscaux mis en place par le gouvernement.

Le travail des sénateurs a été lancé malgré le mépris du Premier Ministre à l’égard des parlementaires, qui annonçait aux médias son plan de rigueur à la veille de la discussion du PLFSS, le rendant par là même caduc. La majorité sénatoriale a profondément modifié ce texte en votant :

  • L’abrogation de l’article 1er de la loi TEPA qui institue des exonérations sociales et fiscales pour les heures supplémentaires ;
  • L’augmentation de taxation du capital tels que les retraites chapeau, stocks options et parachutes dorés;

Ces deux mesures conjuguées permettent de réduire le déficit de la sécurité sociale d’environ 4 milliards.

  • La suppression de l’augmentation de la taxe sur les mutuelles ;
  • La suppression de la taxe mutuelle pour les contrats étudiants ;
  • Des dispositions pour plus d’égalité homme-femme dans l’entreprise;
  • Le maintien de la revalorisation des allocations familiales au 1er janvier ;
  • La suppression du secteur optionnel ;
  • La garantie des droits constants en matière d’indemnités journalières maladie.

En conséquence de cette réappropriation radicale du texte, les sénateurs de gauche ont choisi de voter le budget de la sécurité sociale en 1ère lecture, répondant ainsi à leurs convictions profondes.

[En savoir plus]

Instauration d’une journée nationale dédiée au syndrome d’Asperger

Publié le 3 novembre 2011

Question écrite n° 20692 de Mme Renée Nicoux (Creuse – SOC-EELVr)

publiée dans le JO Sénat du 03/11/2011 – page 2792

Mme Renée Nicoux attire l’attention de M. le ministre du travail, de l’emploi et de la santé sur l’instauration d’une journée nationale dédiée au syndrome d’Asperger.

Le syndrome d’Asperger est un trouble envahissant du développement qui fait partie de l’extrémité «haute » du continuum autistique. Il a fait son entrée dans la classification internationale des maladies en 1993 puis dans le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux en 1994. Les principales perturbations des sujets (…)

[En savoir plus]

Reconnaissance de la profession de sage-femme

Publié le 23 août 2011

Le 2 juin dernier, j’ai déposé une question écrite au Gouvernement dans laquelle je relayais les préoccupations de la profession de sage-femme, en mal de reconnaissance à l’heure où de plus en plus de compétences leurs sont demandées.

Une réponse m’a été apportée le 11 aout dernier. Dans celle-ci, la Secrétaire d’État chargée de la Santé m’indique que cette profession a déjà bénéficié de “revalorisations substantielles”. Ainsi, la nouvelle convention nationale du 11 octobre 2007 et les discussions conventionnelles en cours avec la profession sur la base des orientations votées par le conseil de l’UNCAM le 20 octobre 2009, répondent, selon elle, aux attentes de la profession.

Je vous prie de prendre connaissance de l’intégralité de la réponse en cliquant sur le présent lien

[En savoir plus]

Reconnaissance de la profession de sage-femme

Publié le 3 juin 2011

Question écrite n° 18766 de Mme Renée Nicoux (Creuse – SOC)
publiée dans le JO Sénat du 02/06/2011 – page 1436

Mme Renée Nicoux attire l’attention de Mme la secrétaire d’État chargée de la santé sur les inquiétudes exprimées par la profession de sage-femme.

La sage-femme a un rôle essentiel à tous les niveaux de la grossesse, tant pour l’examen prénatal, que pour le suivi médical de la femme enceinte, l’accouchement et ses suites. Aujourd’hui, de plus en plus de compétences sont demandées à ces professionnelles, comme la prise en charge de grossesses pathologiques à domicile ou le suivi gynécologique de prévention.

Or, ces nouveaux savoir-faire ne se sont pas accompagnés d’une logique amélioration de leur qualité de travail et de leur formation initiale et, bien évidement, de leur niveau de rémunération (…)

[En savoir plus]