Archives de août 2011

Communiqué de presse PS : rentrée 2011

Publié le 29 août 2011

Paris, le 23 Aout 2011
DECLARATION DU BUREAU NATIONAL DU PARTI SOCIALISTE

En cette rentrée marquée par de grandes inquiétudes pour l’économie française et européenne, et particulièrement difficile pour l’emploi et le pouvoir d’achat des Français, le Parti socialiste demande au Gouvernement un changement profond de politique budgétaire et fiscale. Ce changement doit intervenir sans attendre, dès la session extraordinaire qui débutera au Parlement le 6 septembre.

Le Parti socialiste dénonce la politique fiscale irresponsable menée par Nicolas Sarkozy et l’UMP, qui, plus encore que les conséquences de la crise financière internationale a profondément creusé les déficits publics. En dix ans de majorité de droite, la dette a doublé et les déficits n’ont cessé de croître, principalement en raison de la multiplication des cadeaux fiscaux et des niches fiscales, du bouclier et du paquet fiscal décidés par Nicolas Sarkozy. Et le Premier Ministre aura du mal à faire croire aux Français que les socialistes seraient responsables des déficits, alors qu’il vient de faire voter, il y quelques semaines, un allégement de l’ISF qui va coûter 1,8 milliard de plus aux finances publiques. Cette politique est un échec complet puisque, dans le même temps, le chômage s’est accru, notre compétitivité s’est dégradée, notre industrie a reculé et le déficit de notre commerce extérieur s’est creusé de façon abyssale.

M. Sarkozy privilégie la communication plutôt que l’action en faveur des Français. Les réunions se sont succédées au cours de l’été sans résultat, aggravant l’inquiétude sur la situation économique en France et en Europe, sans ouvrir de perspectives de sortie de crise. Plutôt que de prendre des décisions immédiates, le Président de la République persiste dans la manœuvre. Le Parti socialiste ne donnera pas quitus à M. Sarkozy de sa politique de creusement des déficits et d’endettement à travers une révision constitutionnelle sans effet sur la situation réelle de nos finances publiques. Nous n’acceptons pas une prétendue « règle d’or » qui ne règle rien pour réduire aujourd’hui les déficits puisqu’elle ne s’applique pas au Gouvernement actuel, et qui ne porte aucune solution pour l’avenir tant elle est facile à contourner. Cette règle inefficace a pour seul objectif de faire oublier les responsabilités du Président de la République et de justifier de nouvelles remises en cause des protections sociales et des services publics. On ne règle pas des problèmes massifs de déficit avec des textes mais avec des politiques.

Le parti socialiste exige une lutte résolue contre la spéculation qui (…)

[En savoir plus]

Durée d’engagement des abonnées en téléphonie mobile : le Gouvernement reste sourd aux demandes de l’UFC-Que-Choisir

Publié le 25 août 2011

Relayant les attentes de l’UFC-Que-Choisir en matière de durée d’engagement des abonnés en téléphonie mobile, j’ai déposé une question écrite le 16 juin dernier. Dans celle-ci, je faisais part au Gouvernement de la nécessité de réduire la durée maximale d’engagement des contrats à 12 mois afin de dynamiser la concurrence, favoriser l’arrivée sur le marché de nouveaux opérateurs et donc, renforcer la mobilité des consommateurs.

Le Gouvernement vient de m’apporter une réponse. Cette dernière est insatisfaisante et ne prend pas en compte les attentes des abonnés. Je vous prie d’en prendre connaissance ci-dessous.

[En savoir plus]

Augmentation du tarif de l’électricité

Publié le 23 août 2011

Le 2 septembre 2010, j’ai déposé une question écrite dans laquelle j’interpellais le Gouvernement sur les difficultés croissantes des français à s’acquitter de leurs factures d’électricité et sur la nécessité de mettre en place une tarification plus juste et équitable.

Près d’un an après, une réponse m’a enfin été apportée. Dans celle-ci, le Ministre confirme, une nouvelle fois, qu’une hausse du prix de l’électricité pour les ménages est envisagée, à hauteur de “2,9% pour les douze prochains mois” !

Voici l’intégralité de la réponse du Ministre.

[En savoir plus]

Reconnaissance de la profession de sage-femme

Publié le 23 août 2011

Le 2 juin dernier, j’ai déposé une question écrite au Gouvernement dans laquelle je relayais les préoccupations de la profession de sage-femme, en mal de reconnaissance à l’heure où de plus en plus de compétences leurs sont demandées.

Une réponse m’a été apportée le 11 aout dernier. Dans celle-ci, la Secrétaire d’État chargée de la Santé m’indique que cette profession a déjà bénéficié de “revalorisations substantielles”. Ainsi, la nouvelle convention nationale du 11 octobre 2007 et les discussions conventionnelles en cours avec la profession sur la base des orientations votées par le conseil de l’UNCAM le 20 octobre 2009, répondent, selon elle, aux attentes de la profession.

Je vous prie de prendre connaissance de l’intégralité de la réponse en cliquant sur le présent lien

[En savoir plus]

Inquiètudes des salariés de l’entreprise Madrange à Limoges

Publié le 14 août 2011

Inquiète de l’avenir des salariés de l’entreprise Madrange à Limoges, j’ai déposé une question écrite le 2 juin dernier au Ministre chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique afin qu’il me confirme que le rachat de la société ne donnera pas lieu à une suppression d’emploi.

Dans une réponse du 11 août, le Ministre indique que la solution retenue sera ” respectueuse de l’emploi puisque tous les sites de production de Madrange seraient conservés”. J’espère donc qu’il en sera effectivement le cas.

Voici l’intégralité de la réponse du Ministre.

[En savoir plus]